Pour ma premère apparition sue le site taptoula je me devais de citer le tout premier écrit fondateur du mouvement taptoulesque.

C’est l’histoire… D’un bon gros curé qui puait de la bite, ouais, Pol est un curé de campagne, vous savez, de ces bons gros curés de campagne comme on les aimait autrefois, rougeaux et sanguins…

Helas il ne se lave pas et il se plaint de sentir extrêmement mauvais du penis, alors il décide de se rendre, chez le droguiste, afin de remédier à ce terrible désagrément…

Et voila notre gros curé, bonnant malant, se rendant chez notre ami le droguiste…

Il rentre dans l’officine et s’écrit : oh hé, monsieur de l’apothicaire !… -Il faut savoir qu’à l’époque les apothicaires étaient un peu comme les pharmaciens aujourd’hui, hein- Hé, monsieur de l’apothicaire! Auriez-vous de la poudre à insecticide ?
D’une voix qui trahissait quand même quelque peu son embarras…

Mais, certainement répond l’apothicaire, en voulez vous en sachet ou en voulez vous dans une boite ?…

Comment ? demande l’homme d’église, question somme toute banale mais le curé est un peu dur de l’oreille… Ni en sachet ni en boîte dit-il … Il entrouvre sa soutane, dégage son membre malade et dit :
Tape tout là !

Benoit Poelvoorde

irish biatchBlaguesTaptoulaPour ma premère apparition sue le site taptoula je me devais de citer le tout premier écrit fondateur du mouvement taptoulesque. C'est l'histoire... D'un bon gros curé qui puait de la bite, ouais, Pol est un curé de campagne, vous savez, de ces bons gros curés de campagne comme on...Site d'informations décalées