S’il est bien un sport qui tape tout là … c’est bien le cyclisme (vélo-toula).

A l’heure actuelle où l’inquiétude planétaire d’une pénurie des produits pétroliers (pic de Hubbert, pic de production), revenir aux sources d’un déplacement économe en énergie, ludique et sain, est devenu plus qu’une nécessité : une idée qui taptoula !

Vélo-toula : pour emmener partoutIdéal pour les petits trajets (la moitié de la population mondiale est citadine) la petite Reine est le Roi des moyens de locomotion : rapide, maniable, peu encombrant, le vélo est également un bon moyen, à l’heure où notre mode de vie sédentaire et notre alimentation de plus en plus déséquilibrée (taux de cholestérol, mono-glutamate de sodium, sur-poids, obésité, …) de joindre l’utile à l’agréable et au pratique. […]

Il n’est d’ailleurs pas étonnant que la plupart des grandes agglomérations Françaises adoptent les unes après les autres ce moyen de transport atypique (vélib’, cyclocity, vélo’v, v’Hello, vélo d’appartement, …) en complément des transports en commun, et pour désengorger les centres villes au bord de l’asphyxie.

Le vélo comme moyen de « transport alternatif », … Ok … mais c’est également le meilleur ami de l’homme, de la femme et des enfants de 4-6 ans que ce soit pour les loisirs (randonnées VTT, cyclotourisme, descente, voyage en Thaïlande, …), mais aussi pour le sport de compétition et de haut niveau (tour de France, Tour de Flandres, Paris-Roubaix, dopage, pot belge, Richard Virenque, …)

Regardez sur cette vidéo, comment un utilisateur lambda voit ses facultés physiques décuplées par l’absorption de lupuline (substances houblonnées, bien connues des coureurs cyclistes des années 50) :

embedded by Embedded Video

Fléau du cyclisme professionnel et amateur, le dopage est peut-être le seul détail qui entache l’habit immaculé de cette petite Reine.

Le vélo-tank : arme de destruction massiveLe futur du vélo ? 
Sans aucun doute, un futur radieux, mais à l’heure où le spectre de quelques guerres civiles ou guerres mondiales (menaces Iranienne, Birmanie, Corée du Nord, Bernard Kouchner), et où les armes de hautes-technologies (bombes EMP, bombes électro-magnétiques, Tazzer, four micro-ondes, …) ne laisseront pas beaucoup de chances aux équipements actuels, le vélo, comme moyen militaire (déplacement de troupes, logistique militaire, tank mobile, …) semble promis lui aussi à un avenir très prometteur.

En bref, le vélo … vraiment, ça tape tout là !