parental advisory explicit taptoulaGG Allin, né Jesus Christ Allin , est le chanteur punk le plus hardcore et transgressif qui n’ait jamais existé; Hyper toxicomane, alcoolique, et choquant à l’extrême sur scène comme dans la vie de tous les jours. Par comparaison Sid vicious (des sex pistols) était un enfant de chœur à côté de ce punk qui a su, avec une classe inégalable, toucher le fond…

Enfance et adolescence de GG Allin

GG Allin avec son sexe barbouillé pour ne pas choquer les plus jeunes lecteurs de taptoulaGG Allin, est né le 29 août 1956, à Lancaster (New Hampshire Etats-unis). Il connaît une enfance difficile, dans une petite maison faite de bric et de broc sans électricité ni eau, avec un père instable, religieux fanatique, interdisant le dialogue à la maison. C’est d’ailleurs son père, qui lui a donné ce « sacré » nom de Jesus Christ Allin persuadé qu’il était une figure messianique.
Sa mère pour lui donner une chance de s’intégrer et de ne pas être la risée de tout le monde pendant toute sa vie, le fait changer de nom le 2 mars 1962: il devient ainsi Kevin Michael Allin.
Il vit au coté de son frère aîné, Merle Allin, qui lui donne ce surnom ‘gg’ malgré lui, car étant petit il prononçait ‘jiji’ à la place de Jesus.

Dès son plus jeune âge il s’avère être très instable, rebelle et aimant choquer.
On retrouve des photos de classes de première où on peut le voir déguisé en drag queen.
A son adolescence il passe son temps à traîner, dealer de la drogue, entrer par effraction chez les gens, voler, etc.

La carrière de GG Allin

GG Allin couvert de sang et d’excrements Batteur à ses débuts, il devient un chanteur-batteur, puis chanteur, dont les apparitions deviennent de plus « spectaculaires » . Il a appartenu à de nombreuses formations punk (plus d’une vingtaine) durant sa carrière, mais cet artiste très prolifique, aimait aussi jouer de la country, et du rock ‘n’ roll. Sur scène, ses apparitions sont de véritables éloges à l’auto-destruction, l’auto-mutilation, la scatophilie, et la sexualité outrancière. Il joue souvent nu, couvert de son propre sang (il s’ouvre généralement avec des objets coupants) et de sa propre matière fécale. En effet, il utilisait très souvent des laxatifs avant ses concerts afin de déféquer sans problème sur scène et lançait alors ses fèces sur le public en « délire ». Il se bâtait constamment avec son public qu’il aimait insulter ou bien mettre au défi de lui faire une fellation. C’était donc un fervent défenseur de l’art performance ou du shock rock.

La mort de GG Allin

GG Allin dans son cercueil Bien qu’il l’avait de nombreuses fois laissé entendre, GG Allin ne s’est pas suicidé sur scène. Il est mort d’une overdose d’héroïne, lors d’une fête, le 28 juin 1993 dans l’appartement d’une amie. Son dernier concert, au club « The Gas Station » à New York, le soir même de sa mort, fût un des plus mémorables de sa carrière. Après avoir fait quelques morceaux, une coupure de courant le poussa à sortir complètement nu, couvert de sang et d’excréments (comme à son habitude) dans les rues de New Yorks, laissant ses nombreux fans l’embrasser devant des passants outrés.
Son enterrement reste aussi très transgressif. Selon ses vœux, il fût donc mis dans son cercueil, non lavé (c’est à dire plein de sang et d’excréments), non maquillé, avec une simple veste en cuir et un slip en sparadrap. Ses amis prirent alors de nombreuses photos de lui, organisant une véritable fiesta autour de sa dépouille, posant à coté de lui, lui mettant de la cocaïne et du whisky dans la bouche, et baissant son slip pour prendre des photos de son pénis.

Pour en savoir plus

GG Allin un punk qui tape tout la les excréments et le sang Pour en savoir plus sur GG Allin le documentaire de Todd Phillips « Hated: GG Allin and the murder junkies » réalisé en 1994, retrace la carrière mouvementée de GG Allin. Ce documentaire contient des images de concerts, des interviews de GG Allin, des images de son enfance dans le rural New Hampshire, et en bonus des images de son enterrement !! On peut notamment y voir une scène fort intéressante, tournée à l’Université de New York, où il se met nu face à son public et s’insère une banane dans l’anus, injuriant les jeunes gens et leur disant simplement que si le spectacle ne leur plaît pas il peuvent partir.

Un petit extrait d’un concert relativement calme de GG Allin


On peut pour conclure cet article, dire ,sans grande surprise, que GG Allin tapait vraiment tout la !

geoffArts & cultureMusiqueSexe / Fantasmealcoolique,anus,art performance,drogue,enfant de choeur,excrement,felation,gg allin,jesus christ,matière fecale,mutilation,pénis,punk,sacré,sang,scatophilie,sexualité,shock rock,toxicomaneGG Allin, né Jesus Christ Allin , est le chanteur punk le plus hardcore et transgressif qui n'ait jamais existé; Hyper toxicomane, alcoolique, et choquant à l'extrême sur scène comme dans la vie de tous les jours. Par comparaison Sid vicious (des sex pistols) était un enfant de chœur...Site d'informations décalées