Apprendre à danser le hardstep ?

Le ou la hardstep, je ne sais pas vraiment comment on dit en fait, est une danse, que dis-je! un phénomène, qui nous vient tout droit de la Belgique ou des Pays bas, ou d’Allemagne, ou d’Autriche (là encore je n’en sais trop rien!). Bref, toujours est-il que c’est une danse, qui, à l’inverse de la fameuse tecktonik (pratiquée par les tristement célèbres tecktonik killers et autres danseurs technoïdes), utilise énormément les pieds et les jambes et très peu les membres supérieurs (bras, ventre, tête…).

Cette pratique peut se réaliser en groupe ou bien seul chez soi en chaussettes et j’insiste sur ce mot car si la converse est bien le soulier du danseur tecktonik, la chaussette est bien la godasse du hardstepper !!

Chaussette de hardstepCette photo a été prise après un séance de 20 minutes de hardstep, en « training at home ».

C’est une danse qui est cependant plus éclectique que ses consoeurs. En effet, bien que se pratiquant toujours sur un son techno, elle plaira au jeune (de 4-6 ans) sur les rythmes endiablés d’un bon vieux thunderdoom et aux moins jeunes (les vieux) sur une house filtrée. Dans tous les cas, elle est beaucoup moins fatigante que le hardjump (ou jumpstyle) qui ne peut evidemment être dansé que par des gymnastes dûment entraînés.

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Tremblez messieurs et mesdemoiselles les tecktonik killers, les brûleurs de chaussettes vont bientôt débarquer pour taper tout là !!