Cinéma érotique philippin et scandale sur la croisette (cannes 2008)

Serbis, un film sur la vie aux Philippines, sur fond de film érotiqueSERBIS est un film brut, sauvage et chaotique. Ce film  philippin a littéralement chauffé Cannes 2008 et divisé le jury en deux.

L’histoire du film se passe dans un vieux cinéma érotique au coeur d’Angeles, où la famille Pineda réside et dirige le cinéma qui projette des films érotiques des années 70. La matriarche Nanay Flor, sa fille Nayda, son beau-fils Lando et sa fille adoptive Jewel, se partagent la caisse et la vente des confiseries…

Synopsis de SERBIS, fleuron du cinéma philippin indépendant

L’un de ses neveux, Alan, peint les affiches, et l’autre, Ronald, est projectionniste des films érotiques. Une grande famille matriarcale vit et se nourrit dans le cinéma ‘FAMILY’ où les prostitués se réunissent et font leur service sur lequel la famille ferme les yeux, de même la prostitution des jeune gens et des mineurs.

Séparée de son mari, Nanay Flor a intenté un progrès pour bigamie à son ancien compagnon et après plusieurs années d’attente, la cour s’apprête enfin à rendre son jugement.

Alan va tout plaquer à cause d’un furoncle aux fessesC’est dans ce contexte que l’histoire commence. Nanay Flor ne veut que prouver  que son ex-marie l’avait trompée, ce pendent, ses enfants ne souhaitent pas que leur mère gagne au progrès parce qu’ils ont peur de devoir partager l’héritage de leur père avec leurs demi-soeurs et demi-frères quand leur père meurt. Alors, elle  perd son progrès, se sent trahie  non seulement par le juge mais également par son propre fils qui a témoigné en faveur de son père.

Et Alan, le peintre des affiches du cinéma, est ennuyé par sa petite copine enceinte et son furoncle sur les fesses. La douleur de la vie le pousse à s’enfuir et à tout abandonner.

Découvrez la bande annonce de SERBIS en vidéo, le film sur un cinéma érotique asiatique :

Le film comporte deux thématiques : l’une en rapport avec le titre, SERBIS(Service), l’autre avec le nom du cinéma dans le film, FAMILY (la famille).  ‘Serbis'(Service) peut être lu à différents sens; le service d’une famille envers ses membres, le service du cinéma envers ses spectateurs, le service des prostitués envers ses clients. En réalité, la cinéma FAMILY appartient à une seul famille qui y a élu domicile. Le deuxième thème est là, l’évolution de cette famille, qui se désagrège, reflétant une société en perpétuelle décadence.

Brillante Mendoza, réalisateur philippin de Serbis

Brillante Mendoza, jeune réalisateur maintes fois priméLa famille qui se montre dans le film reflète la famille philippine traditionnelle, où la femme règne et maintient la cohésion. Le modèle de la famille est bien inspiré de celui du réalisateur Brillante Mendoza. Il est né à San Fernando aux Philippines en 1960, il étudie la publicité à l’Université de Santo Tomas à Manille, puis entame une carrière de décorateur dans le domaine audiovisuel. Dans les années 90, il devient l’une des grandes figures du film publicitaire dans son pays et l’un des plus sollicités.

Son premier film, LE MASSEUR (LASHISTA), réalisé en 2005, remporte le Léopard d’Or de la vidéo au Festival de Locarno, en Suisse, ainsi que le Prix du Public au Festival de Turin et le Prix Interfaith au Festival de Brisbane en 2006.

Son dernier film ‘SERBIS’ sortira en France, le 12 novembre 2008, et on pourra y découvrir l’étendu de son talent.

Date de sortie : 12 novembre 2008
Réalisé par Brillante Mendoza
Avec Gina Pareño, Jacly Jose, Julio DaizFilm philippin
Genre: Comédie dramatique
Durée: 1h 33min.
Année de production: 2008
Synopsis
Au coeur d’Angeles, aux Philippines, la famille Pineda a élu domicile dans un vieux cinéma qu’elle exploite et qui projette des films érotiques des années 70. Alors que tous les personnages vaquent à leurs occupations quotidiennes, on découvre peu à peu leurs penchants, et les difficultés auxquelles ils se heurtent, qu’elles soient d’ordre relationnel, économique ou sexuel. En prise avec leurs démons intérieurs, tous les membres de cette famille ferment les yeux sur le business qui fleurit au sein même du cinéma : celui de la prostitution

Informations par Allociné

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/08/photo_serbis.jpghttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/08/photo_serbis-150x150.jpgLinCinémaSexe / FantasmeFestival de Cannes 2008,film érotique,film philippin,Philippine,pornographie,Serbis,société matriarcaleCinéma érotique philippin et scandale sur la croisette (cannes 2008) SERBIS est un film brut, sauvage et chaotique. Ce film  philippin a littéralement chauffé Cannes 2008 et divisé le jury en deux. L'histoire du film se passe dans un vieux cinéma érotique au coeur d'Angeles, où la famille Pineda réside et...Site d'informations décalées