Addiction à la nicotine pour une tortue chinoise

La tortue chinoise, avant le drameAu nord-est de la Chine, dans la province du Shanxi (chef lieu : Taiyuan), les ravages du tabacs touchent même une mignonne petite tortue. La malheureuse testudine (tortue) fume régulièrement cigarette sur cigarette, allant jusqu’au manque dès qu’on la prive de sa précieuse nicotine (par exemple, lorsqu’elle rentre dans un lieu public en France : interdiction de fumer).
Le tabac détruit même la vie de gentilles tortuesCette tortue a commencé ses mauvaises habitudes, comme beaucoup de jeunes, en ramassant les mégots de son propriétaire, et en piquant dans son porte-monnaie pour aller s’acheter du tabac chez un buraliste du coin.

Aujourd’hui, le temps et la dépendance a fait son oeuvre : elle peut fumer une cigarette en moins de 4 minutes, et ressens même un manque lorsque son propriétaire lui interdit de fumer (imaginez cette pauvre tortue, obliger de se cacher dans les toilettes de la maison).

Li Yun, interrogé par les services vétérinaires chinois … il en baveLi Yun, ce chinois qui partage sa vie avec la pauvre tortue déclarait même « Quand elle n’a pas sa dose de nicotine (et autres substances toxiques contenues dans la cigarette), elle nage en rond d’une façon incompréhensible dans son petit étang ».

La société protectrice des animaux a vivement critiqué l’action de Li Yun, mais encore une fois, c’est bien au lobby du tabac que nous avons à faire. Nul doute que depuis la lutte sans relache que se livre les nations occidentales contre le tabagisme, les puissantes industries investissent par tout les moyens, les pays dits « émergents », allant même jusqu’à distribuer gratuitement des cigarettes à de jeunes chats, lapins ou tortues.

Une jeune taupe de notre connaissance a également fait les frais de ces méthodes brutales et hégémonique, essayant à plusieurs reprises de se sevrer de ce terrible poison (fumées toxiques, goudrons, monoxyde de carbone, …) mais sans succès malgré une volonté de fer (à noter qu’il n’a pas encore essayer le remède miracle : l’élixir du suédois).

Alors toi le jeune, qui joue à faire fumer ta douce compagne reptilienne amphibie, pense à tout le mal que tu lui fait et réfléchis à deux fois avant de lui infliger se traitement intestudine (même si ça fait rire tes potes) :

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Bref, le tabagisme testudin, ça tape pas du tout tout là !