Légendes de la dame blanche, taptoulaudela

La dame blanche sait également être sexyL’histoire de la Dame Blanche est une légende bien connue et fait partie intégrante du folklore traditionnel des campagnes françaises. Il existe d’ailleurs un certain nombres de variantes, en France et ailleurs dans le monde (Suisse, Allemagne, Roumanie, Corée du Sud, …), contant diverses origines et apparitions de cette terrifiante femme qui hante les vivants.

Elle représente généralement un esprit en peine, une âme triste errant sur le lieu d’un drame et ce, jusqu’au jugement dernier…

Point commun de ces légendes : les dames blanches, ou grises, se matérialisent toujours au même endroit. Elles tirent leur nom de leurs vêtements lavés aux noix de lavages, ou de la lumière qui émane d’elles. L’apparition se manifeste le plus souvent vers minuit, heure propice aux fantômes. La plupart du temps, et d’après les témoignages, les d’apparition auraient lieux près de croisements de routes et de ponts, endroits traditionnellement choisis par les créatures surnaturelles pour se manifester (ces lieux symbolisent un « passage » entre l’Ici-bas et l’Au-delà).

Un accident de la route…

En asie aussi, les dames blanches peuvent surgir au détour d’un virageCette version est la plus connue de nos jours, et la plus répandue… particulièrement dans les campagnes de l’Ouest de la France, en Bretagne et en Vendée notamment.

Un jeune couple qui venait de se marier quitte la fête, et roule à toute allure vers l’hôtel pour y passer leur première nuit ensemble sans se soucier des contrôles radars inopinés, ni des radars fixes automatiques.

La fête battait toujours son plein, et le jeune homme au volant est plutôt joyeux à l’idée de pouvoir enfin déflorer sa jeune épouse et l’imaginant déjà nue dans sa petite culotte mouillée, les tétons turgescents

Alors qu’un tourbillon de pensées érotiques et salaces envahissait les esprits des deux tourtereaux, soudain, dans un virage, leur voiture s’écrasa au fond d’un fossé (ou d’un étier)… et BAM !

Le jeune marié n’y survivra pas, et sa femme a été portée disparue.

Une dame blanche en vacances et fan de taptoulaDepuis ce tragique accident, on dit que tard le soir, on peut apercevoir une dame vêtue de blanc (d’où le nom, pour ceux qui n’avaient pas fait le rapprochement, et pour ceux qui ont quelques problèmes de concentration) aux abords d’un tournant, qui attend son mari.

Il paraît que si vous la fixez, elle vous emportera avec elle et vous tuera, peut-être pour remplacer son amour perdu… Elle ferait parfois de l’auto-stop également, et si vous la prenez, elle vous protègera sûrement du mauvais sort.

De nombreux témoignages ont fait état de la rencontre d’automobilistes jeunes ou moins jeunes, avinés ou pas, avec cette célèbre dame blanche.

Taptoula vous propose donc deux vidéos de reconstitution de ces rencontres ectoplasmiques et taptoulesques :

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

embedded by Embedded Video

Pour ceux qui douteraient encore de la vérité sur cette histoire… il existe sur le net une vidéo amateur, retrouvée par les services de police portuguais sur les lieux d’un accident de la route, montrant la rencontre de trois jeunes automobolistes avec une jeune femme troublante, qui répond à tous les critères de la dame blanche, la voici en exclusivité sur taptoula :

embedded by Embedded Video

Alors, faut-il avoir peur de la dame blanche ?

Les plus grands experts en paranormal, fantômes et matérialisation ectoplasmique sont unanimes : après la rencontre de la dame blanche, soit elle vous portera chance, soit non, parfois même il ne vous arrivera que des malheurs.

En général, elle porte chance aux chanceux et malheur aux malheureux.

Bref, la dame blanche tape tout là, et c’est au moins à ça qu’on la reconnaît.