L’icone du cinéma Kollywoodien

Little Superstar, est depuis quelques mois le nouveau phénomène vu par la planète entière sur un Iphone à prix cassé, ou plus simplement sur le web.

Little Superstar, n’est autre que Thavakalai, un acteur Indien, dansant sur un remix de MC Miker G & DJ Sven d’une chanson de Madonna (Holiday), dans un film Tamoul de 1986 « Maarveran » ou de 1990 « Adhisaya Piravi » (comme souvent lorsque l’on parle de phénomènes de société, les avis divergent selon que l’on soit danseur de Hardstep, ou de Jumpstyle, fan de tunning roumain, ou de Citroën Gamma GT, etc…) […]

Rajnikanth, à l’affiche du blockbuster SivajiOn retrouve également à l’affiche sur ce film l’acteur superstar « Rajnikanth » (véritable icône du cinéma Kolywoodien, à la fois expert en arts martiaux et véritable love machine).

La vidéo que l’on peut voir est donc issu d’une production Indienne, de la « Chennai (Madras) movie industry« , également connue sous le nom de Kollywood (à ne pas confondre avec le cinéma de Bollywood – l’industrie cinématographique de Mumbai (Bombay)).

Thavakalai (traduction litérale : la grenouille) n’est pas, contrairement à ce que laisse penser la vidéo, un enfant de 4-6 ans, mais souffre en fait de nanisme, et a derrière lui une grande carrière cinématographique (il a depuis ouvert une école de danse d’envergure taptoulesque).
Il y a quelques années, il a même chorégraphié une pub canadienne Doritos (pour le Doritos Tandoori Sizzler).

embedded by Embedded Video

embedded by Embedded Video

Exclusif : Traduction du dialogue du clip !!

Mère: Hey Hey ! Qu’est ce que c’est que cette teuf le matin !! Allez, barrez vous tous, shoo shoo shoo !!
Mère, parlant à Rajinikanth, allongé sur le Sofa : Pourquoi ne te reposerais-tu pas un peu, mon chéri.
Rajinikanth: OK Maman (en allumant un beedi pendant qu’elle sort de la scène).
Thavakalai: Hey mec, file moi un beedi !
Rajinikanth: Non, mais Ho! Les enfants ne doivent pas fumer !
Thavakalai: Mon pote, j’ai dix an de plus que toi, alors file m’en je te dis.
Rajinikanth: Et sinon ?
Thavakalai: Je t’écorche vif.
Rajinikanth: Ok, voilà.

Note: La langue parlée est le Tamoul, librement adapté ici

Encore plus exclusif : traduction du dialogue dans la scène de combat :

Thavakalai: Mon frère, tu devrais pas d’emmerder avec ces trucs stupides. Je m’en occupe personnelement (à main nues).
Rajinikanth: Ok.
(Thavakalai grimpe un mec, via sa cravate, et commence à le baffer (vidéo de happy slapping sur iphone))
Thavakalai: (pause et regarde Rajinikant) Hey mec, comment tu trouves?
Rajinikanth: Ca poutre !
Rajinikanth: Mais c’est assez. Il va crever !
(Thavakalai descend et retourne près du canapé)
Rajinikanth: Bon alors, t’en as assez ou tu veux me baffer aussi ?

Une multitude de variantes sont également sorties utilisant des morceaux de Cypress Hill, Michael Jackson, Herbie Hancock et bien d’autres.

embedded by Embedded Video

embedded by Embedded Video

Les mauvaises interprétations des non-lecteurs de Taptoula

Parfois, ce petit clip est injustement attibué au cinéma de Bollywood, alors que non, pas du tout, c’est bien un film de Kollywood.
Thavakalai est également parfois décrit comme étant un enfant de 4-6 ans par certain, alors que non non non, il souffre tout simplement de nanisme.
Thavakalai n’a jamais été surnommé the « little superstar » dans l’industrie filmique Tamoule (Kollywood). Ironiquement, Rajinikanth, l’autre acteur de la scène, est surnommé « Superstar » en Inde.

Parodies

  • Une version de « Little Superstar » avec la porn-star Ron Jeremy (photo vidéos hard sexy XXX hardcore) a commencé à tourner sur le net, en Mars 2007
  • Une version de « Little Superstar » avec Fred Armisen (Thavakalai) et Bill Hader (Rajinikanth) a été diffusé sur le Saturday Night Live, le 21 Avril 2007.
  • Une version de « Little Superstar » a également été réalisée par Nobody’s Watching

Donc bref : Respect à Thavakalai, longue vie et Taptoula !!