Le supposé SMS de Sarkozy à Cecilia vient d’être mis en musique par la chanteuse Jeanne Cherhal

Son dernier album en date : L’eauLa chanteuse Jeanne Cherhal, d’origine nantaise, a créée le buzz sur Internet avec une chanson postée sur sa page myspace, il y a quelques jours. Son refrain : « Si tu reviens, j’annule tout. » inspirée d’un fameux SMS controversé (Un SMS qu’aurait envoyé, selon un journaliste du Nouvel Observateur, Nicolas Sarkozy à Cecilia, son ex-femme, juste avant son mariage avec Carla Bruni)…

Concernant cet éventuel SMS, rappellons que le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, a déposé le 7 février une plainte pour « faux, usage de faux et recel » contre le nouvelobs.com.

Libération évoque cette chanson dans son édition de ce jeudi : « sans augurer que les RG la sifflotent déjà, difficile d’imaginer que la blague reste confidentielle. Sur un registre analogue à l’exercice de reprises que la chanteuse fit en duo avec Jipé Nataf, ses fans pourront l’entendre et la voir, narquoise sans excès, dans cette ballade en droite ligne des fantaisies de Barbara ou de Marie-Paule Belle. »

La chanson a déjà été écoutée plus de 40 000 fois sur sa page myspace, en seulement quelques jours.
Un succès qui surprend et embarrasse la chanteuse et sa manageuse.

« Si tu reviens, j’annule tout, nos écarts de langage, nos colères, nos passions de passage« , chante la jeune femme.

Des doigts sur un clavier de portable … une piste ?Librement inspirée de l’actualité présidentielle mêlant SMS, ex-épouse (Cecilia) et mannequin-chanteuse (Carla Bruni), ce titre inédit met l’artiste, originaire de Erbray près de Châteaubriant (44), dans l’embarras, tout comme sa manageuse Heloïse Martins.

« Elle voulait juste s’amuser sur son Myspace, espace de liberté. C’était pour rigoler entre amis, pas pour faire de la promotion« , souligne Héloïse Martins. « La chanson n’évoque pas réellement le couple présidentiel. C’est une chanson globale sur la rupture« , argumente la manageuse. « Nous ne voulons pas être au centre d’une polémique« , ajoute-t-elle.

Des internautes ont déjà mis en image cette chanson polémique :

embedded by Embedded Video

Jeanne Cherhal, qui fêtera ses 30 ans ce 28 février, s’était distinguée en 2005 comme Révélation de l’année aux Victoires de la Musique. Après un CD six titres (édité par Madame Suzie), Jeanne Cherhal compte parmi sa discographie un album éponyme enregistré en live (paru en 2002), auquel ont succédé les opus Douze fois par an (2004) et L’eau (2006).