Obsèques nationales pour le dernier « poilu » Lazare Ponticelli

Jean Boucher, un autre célèbre poiluLazare Ponticelli, le dernier « poilu » français, ancien combattant de la Première Guerre mondiale (1914-18), est décédéce mercredi 12 Mars 2008, à l’âge de 110 ans et à 12h45, a officiellement annoncé L’Elysée.

Notre bien aimé président de la république Nicolas Sarkozy (casse-toi, povkon©) a annoncé à cette occasion : « J’exprime aujourd’hui la profonde émotion et l’infinie tristesse de l’ensemble de la Nation, alors que disparaît Lazare Ponticelli. Par contre, je peux vous emprunter ce stylo ?« … 

Il ne reste, à ce jour et à travers le monde que 8 survivants ayant combattus et participés à cette horrible première guerre mondiale. 8 derniers témoins de l’horreur, de l’atrocité et de la bêtise des hommes.

Un poilu pacifisteCe surnom  de poilu serait apparemment né durant la Grande guerre du fait des conditions de vie des soldats dans les tranchées. Ils laissaient pousser barbe et moustache et, de retour à l’arrière, paraissaient tous « poilus ».
Cependant, cette origine est controversée, le mot « poilu » désignant aussi à l’époque dans le langage familier quelqu’un de très courageux, comme Demis Roussos par exemple (cf. par exemple l’expression plus ancienne « un brave à trois poils », que l’on trouve chez Molière, ou comme dans l’expression encore plus ancienne : « Il a trois poils au cul et il se prends pour un ours »).

La mort de Lazare Ponticelli, ainsi que son décès marque également par la même occasion la disparition du doyen des Français (la doyenne étant une femme).

L’hommage national aura lieu aux Invalides (Paris)Après avoir longtemps refusé tout hommage national, Lazare Ponticelli s’était résolu à accepter le projet du gouvernement en janvier dernier, peu après la mort de Louis de Cazenave, le dernier autre « poilu » encore vivant avant sa mort. La cérémonie aura lieu lundi 17 mars 2008 aux Invalides, et sera, comme l’avait souhaité Lazare Ponticelli, avant tout un hommage a tout les combattants disparus dans les tranchées de la grande guerre mondiale.

Ces obsèques nationales, me rappellent d’ailleurs une petite blague mignonne et légère de circonstance :

Un homme entre dans une boutique de pompe funèbre et demande au vendeur:

-Bonjour monsieur, j’aurais voulu deux tubes de vaseline (lubrifiant pour pénétrations anales et vaginales, préférer un lubrifiant aqueux pour utilisation avec des préservatifs).
-euh, désolé Monsieur, mais alalala, non, je crois que je vais pas pouvoir satisfaire à votre demande, mon pauvre monsieur, alala vous êtes dans une boutique de pompe funèbre pas dans un sexe shop, donc alala.

Le type ressort du magasin, s’arrête dans la devanture et re-rentre, apostrophant ainsi le gentil commerçant :
-Oulala, mais alors, comment ça se fait-il qu’il soit écrit sur votre devanture « Tout pour les obsèques » alors?

Comme un dernier hommage, … tout taptoula se joint à notre bien aimé président pour faire part de sa profonde tristesse face à la mort de ce dernier témoin des combats de la grande guerre.

 Et vive la légion étrangère ! 

vehemActualitéBlaguesguerre mondiale,hommage national,lazare ponticelli,obsèque,poilu,sarkozyObsèques nationales pour le dernier 'poilu' Lazare Ponticelli Lazare Ponticelli, le dernier 'poilu' français, ancien combattant de la Première Guerre mondiale (1914-18), est décédéce mercredi 12 Mars 2008, à l'âge de 110 ans et à 12h45, a officiellement annoncé L'Elysée. Notre bien aimé président de la république Nicolas Sarkozy (casse-toi, povkon©)...Site d'informations décalées