Vide-greniers, brocante, braderie, puces, foire à tout, …

Y a du monde dans le bourg !Véritable phénomène de société, le vide grenier qui selon les endroits et les humeurs s’appelle également foire à tout, troc et puces, rederie ou bric à brac est avant devenu un des loisirs préférés des français.
Les chineurs, promeneurs et collectionneurs (dont les fameux jetonécaddiphiles) arpentent les étals des vendeurs, avec le secret espoir de dénicher la perle rare au prix d’une babiole…

Vide grenier de printemps

Le printemps est LA saison des brocantes et vide-greniers par excellence, d’avril à mai particulièrement. On peut toutefois préciser que le plus grand nombre de braderies, vide-greniers et autre marchés aux puces se concentrent entre mars et septembre (comme la fameuse braderie de Lille). Ayant lieu la plupart du temps en extérieur, il est évident que les organisateurs choisissent donc les mois ayant le plus de chance pour avoir un beau temps ensoleillé au rendez-vous (même si la météo est parfois capricieuse).

Liste des vide-greniers

Aujourd’hui quasiment chaque quartier, chaque village, chaque association organise son vide-grenier. Les évènements sont annoncés dans les journaux locaux ou spécialisés, les sites internet et les affiches, manuscrites ou imprimées, sont diffusées partout. Trouver les événements près de chez soi est donc, relativement aisé, en consultant par exemple un agenda vide-grenier.

Législation brocantes et vide-greniers

vide-grenier à Paris
Photo : Siren-Com

La règlementation des brocantes, foire à tout et autres vide-greniers est soumise à la règlementation de la vente au déballage relative à la vente ou à l’échange d’objets mobiliers usagés.
Au plus tard 15 jours avant la date prévue, l’organisateur (une association par exemple) doit avertir le maire de la commune concernée de son intention d’organiser une « vente au déballage ».
Si la manifestation ne se déroule pas dans un espace strictement privé ou implique la création temporaire de difficultés de circulation, l’organisateur doit, en plus de la déclaration, adresser une demande d’occupation temporaire du domaine public au maire de la commune concernée, dans les délais que celui-ci fixe.
Les organisateurs doivent également tenir un registre coté et paraphé des exposants qui permet de les identifier clairement.
S’agissant de la participation des particuliers à ces manifestations, Il est permis à toute personne, même non domiciliée dans le canton, de participer à une manifestation du type brocante ou vide-greniers, dans la limite de deux par an.

Vide-grenier : lien social et écologie

D’un point de vue local, ces manifestations sont un excellent moyen d’animer et de créer du lien social dans les quartiers et villages. En outre, les visiteurs font des affaires et équipent leur foyer pour les plus modestes, et les vendeurs gagnent un peu d’argent en se débarrassant de leurs objets usagés. Les objets, au lieu de finir à la décharge, trouvent un deuxième circuit économique : un recyclage réel et primaire, d’une économie alternative.

Bref, les vide-greniers ça tape tout là !!

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2011/04/Etalage_de_vide-grenier_Paris_11eme.jpghttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2011/04/Etalage_de_vide-grenier_Paris_11eme-150x150.jpgvehemDéco et DesignMode - Tendancesbraderie,brocante,vide-grenierVide-greniers, brocante, braderie, puces, foire à tout, ... Véritable phénomène de société, le vide grenier qui selon les endroits et les humeurs s'appelle également foire à tout, troc et puces, rederie ou bric à brac est avant devenu un des loisirs préférés des français. Les chineurs, promeneurs et collectionneurs (dont les...Site d'informations décalées