Grande Braderie de Lille, chaque premier weekend de septembre

La braderie de Lille, en septembreEt oui, comme le maronnier d’un journal populaire, la braderie de Lille revient chaque année le premier week-end de septembre pour le bonheur des curieux et le malheur des moules.

Pour résumer rapidement, la Braderie de Lille est l’un des plus grands rassemblements de France (avec la sortie du Beaujolais Nouveau) et tout simplement le plus grand marché aux puces d’Europe du monde libre contemporain.  Ses origines remontent au XIIème siècle et elle accueille de nos jours environ trois millions de visiteurs chaque année (soit environ le nombre de lecteurs mensuels de Taptoula).

On trouve de tout sur les étals des bradeux
Photo : Romainberth

Chaque année donc, la belle ville de Lille (Nord / 59), se transforme en un énorme « marché aux puces » où les cultures se croisent pendant deux jours de folies (samedi / dimanche).

Amateurs, riverains, semi-pro, collectionneurs (de jetons de caddie par exemple), bradeux, antiquaires et recelleurs exposent leur marchandise et participent ainsi à un vide-grenier / brocante géant, véritable expérience de marché libre et paradis de troc, échange, négociation outrancière et autres plaisirs du commerce originel.

Mieux que la caverne d’Ali Baba, les chineurs peuvent ici dégotter des perles à pas cher !

La tradition de la moule-frite

Des moules sucées jusqu'à la moelle, traînent sur le caniveau
Photo : Steff

La braderie de Lille ne serait pas la braderie de Lille sans ses multitudes de tas de coquilles de moulesqui jonchent les trottoirs de la ville. En effet, plat traditionnel de la région, la moule frite est indissociable de la braderie de Lille, et réciproquement. 500 tonnes de moules et 30 tonnes de frites y seraient consommées, le tout arrosé par des milliers de litres de bière.

Aussi, les restaurants de la ville, et pas seulement ceux spécialisés en moules frites, se lancent alors un défi pendant la braderie : celui qui aura devant son enseigne le plus gros tas de coquilles de moules vides. Comme des montagnes de cocaïne, des montagnes de coquilles de moules s’élèvent sur les trottoirs de Lille, comme un hommage aux terrils et au passé minier de la région des corons, toute proche de Lille et de son agglomération. Ces installations artistiques éphémères, comme des happenings collectifs disparaîtront le lundi, sous les coups de balais et de jets d’eau des ouvriers municipaux.

La poésie est éphémère, la moule aussi, … le souvenir d’une moule aspirée dans son jus au coin d’une rue restera pour certain, comme la première gorgée de bière, ou un bukkake savoureux : JOUISSIF

ATTENTION : la moule de la recette des moules-frites ne peut être en aucun cas une moule poilue dont nous vous avions révélé l’existence il y a quelques temps !

Plus d’info sur la braderie de Lille :

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2010/09/800px-Moule_grande_braderie_lille.jpghttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2010/09/800px-Moule_grande_braderie_lille-150x150.jpgvehemEconomie - FinanceHistoirebraderie,frite,gras,Lille,moule,puce,tasGrande Braderie de Lille, chaque premier weekend de septembre Et oui, comme le maronnier d'un journal populaire, la braderie de Lille revient chaque année le premier week-end de septembre pour le bonheur des curieux et le malheur des moules. Pour résumer rapidement, la Braderie de Lille est l'un des plus grands...Site d'informations décalées