Bob, vocaliste comblé.Qui n’a pas sifflotté « touuuuup toup toup toudoup tou doudou doudou doudouuuuuuuu, dou doudou doudou doudouuuuuuu, dou boudou boudouuuu » dans sa baignoire ou dans sa cave à vin ? Qui n’a jamais mis cet air mythique en sonnerie par défaut dans son Iphone discount ou bien martelé sa Trabant au son de ce rythme entrainant?

Evidemment vous l’avez reconnu, il s’agit du hit mythique de Bobby McFerrin, qui acheva de le rendre célèbre à l’aube de l’an de grâce 1988, j’ai dénommé « Don’t Worry, Be happy« .Don’t worry be happy, voici un conseil qui pourra rassénérer notre président.

« Bob » raccourci de « Bobby« , lui-même diminutif de Robert (Cette singularité prénominale nord-américaine fera d’ailleurs prochainement l’objet d’un article hallucinant sur Taptoula, votre site addictif, « stay in touche ») est né en Mars 1950 à Madelay en Grande-Bretagne, ignorant totalement les élections américaines 2008 (Obama – Clinton, qui va l’emporter?) et surtout les graves problèmes de réchauffement climatique qui se déclareraient dans le monde cinquante ans plus tard.

Une vie consacrée à la musique

Robert, le père de Robert. Arrivés aux états-unis, le père de Bobby, le célèbre bariton Robert McFerrin l’élève dans un environnement musical ténu, lui fournissant une maturité instrumentale très précoce. Orienté très tôt dans le domaine de la musique classique, Bob, après avoir été initié à la pratique de multiples instruments, trouvera naturellement sa place en tant que Leader of orchester, Boss of the stage, Patron des zicos classiques ou plus simplement Chef d’orchestre.

Mais Bobby Jr. , est-ce par lassitude ou bien par une curiosité insatiable de la joie de découvrir de nouveaux horizons musicaux, passionné de Jazz et de Classics, se tourne bientôt vers une autre forme de prestation scénique, le « a cappella vocal performance« .

L’homme orchestre

Le concept est simple; un orchestre prend trop de place, il est trop dissipé et peu discipliné? Je me propose d’aller chez vous simplement, et d’émuler l’orchestre entier dans votre salon. Doué d’une voix large de quatre octaves et de techniques vocales très poussées, Bob chante et produit des rythmes, à la manière d’un jeune beatboxer fou. Le bouche à oreille aidant, ce sont souvent face à des boudoirs comblés que notre chanteur se produit.

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Bobby, un instrument vocal performant.Ses prestations valent tout de même à Bob la baguatelle de dix victoires aux grammy awards, en tant que chanteur, compositeur, improvisateur et chef d’orchestre. Ses collaboration avec Yo-Yo Ma, Chick Corea, the Vienna Philharmonic, et Herbie Hancock le propulsent au poste d’ambassadeur du Jazz et de la musique Classique dans le monde. Par contre les spectateurs de la chaîne M6 le connaissent plus pour sa réalisation du générique de la série « The Cosby Show« .

Un séquenceur humain

Il est possible de découvrir les techniques de Bobby en visitant son site, ou l’on voit une amusant animation qui permet d’apprécier son talent:

Apprenons la technique de Bobby

Aujourd’hui Robert continue ses prestations scéniques, sous n’importe laquelle de ses étiquette, aussi bien en tant que vocaliste musicien ou chef d’orchestre, aussi, et c’est assez rare de ma part pour le souligner, Bobby McFerrin Tape Tout La.