Les Bières Trappistes

Commençons par le commencement : mais qui sont ces fameux moines trappistes ?

moine trappiste réfléchissant à la recette de sa prochaine bière trappisteLes Trappistes appartiennent à l’ordre des Cisterciens de la Stricte Observance, dont l’origine remonte au monastère de Cîteaux fondé au 12e siècle en Bourgogne. Ces moines suivent la Règle de Saint-Benoît, datant du 6e siècle. Les disciples de cette nouvelle règle, les bénédictins, se dispersèrent à travers toute l’Europe.

Le couvent de La Trappe, en Normandie, se met en 1664 à respecter très strictement la règle de Saint-Benoît: on les appelle les trappistes. Je crois que je vais aller y faire un pèlerinage un de ses quatre…
Les trappistes brasseurs existent depuis qu’une réforme à permis aux pères de consommer des boissons locales dans le cas où l’eau deviendrait imbuvable. Ils avaient le choix entre faire du lait écrémé, du lait battu ou de la bière, et ils ont fait le bon choix… en Belgique seulement! Et oui y a qu’eux qui ont tapé tout la! En choisissant le lait, les normands ont bouleversé notre vie à jamais…

Les bières trappistes bénéficient d’une protection légale depuis 1962. Et doivent remplir différentes conditions dont le fait d’être brassées sous le contrôle des religieux appartenant à l’ordre des trappistes dans l’enceinte d’une abbaye cistercienne. Douce obédience…

Bière Trappiste Belge ?

En Belgique, il existe 12 abbayes trappistes dont la moitié ont une brasserie!! Il y en a 3 en Flandre (Westmalle, Westvleteren et Achel) et 3 en Wallonie (Chimay, Orval et Rochefort). Ce sont les seules bières trappistes au monde*… toutes dans le pays de notre ami commun à tous, le sus-nommé Benoit, dont le nom était prédestiné…

Les bonnes bières trapistes

Sans vouloir rentrer dans un débat qui ne nous intéresse pas ici, je ne parlai dans cet article que des bières wallonnes (foutu flamands de merde oups)

CHIMAY, L’Abbaye Notre-Dame de Scourmont (Hainaut)

Cette abbaye a été créée en 1850, par des trappistes venus de Saint-Sixtus à Westvleteren, sur un plateau situé au-dessus d’une nappe phréatique très pure. Le brassage de cette douce bière commence dès 1862 dans le but de subvenir aux besoins des moines et de soutenir l’emploi dans la région, mon cul ouai c’est les buveurs de lait qui disent ca!! « c’est pour vous boire mes enfants ». Leur bière porte le surnom de « Bourgogne de la bière » et est millésimée comme le vin.

ROCHEFORT, L’Abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy (Namur)

Fondée par Gilles de Walcourt (1220-1247) seigneur de Rochefort, c’est en 1230 que des moniales cisterciennes s’y installent. L’environnement étant trop dur, elles sont remplacées par des moines en 1464. Au milieu du 17e siècle l’abbaye subit plusieurs pillages. Dissoute et confisquée à la Révolution française, la moitié des bâtiments sera détruite. Elle renaît en 1887 lorsqu’un groupe de trappistes s’y réinstalle. Une brasserie existe depuis 1595 pour l’usage personnel des moines, a je les reconnaît bien la foutu belge. La version actuelle date de 1899 mais les moines commercialisent leurs bières que depuis 1960.

ORVAL, L’Abbaye Notre-dame d’Orval

Le site est occupé depuis l’an 1070 par des communautés religieuses. A partir de 1132, les bâtiments sont adaptés aux impératifs de l’ordre cistercien. Le 18e siècle est la période la plus florissante de l’abbaye, qui est détruite au cours de la Révolution française (retourné boire votre lait de merde). Il faudra attendre 1926 pour voir réapparaître un nouveau monastère dont la construction ne s’est terminée qu’en 1948. L’activité brassicole reprendra quant à elle en 1931. Celle-ci ne produit qu’une bière unique, combinant les techniques allemande et anglaise dont le « dry hopping » (houblonnage à cru). La fontaine Mathilde doit son nom à la légende de Mathilde de Toscane. Celle-ci perdit son anneau en or dans l’eau. Une truite lui rendit après qu’elle ait supplié Notre-Dame. Elle s’écria alors « ici c’est un Val d’Or » d’où le nom d’Orval…

WESTMALLE, L’Abbaye cistercienne de Westmalle

Bon un petit mot sur la Westmalle car c’est quand même ma bière trappiste préférée (quoiqu’une bonne orval…). L’abbaye a été fondée en 1794 mais c’est à partir de 1861 qu’elle commence a commercialiser sa bière. On peut trouver la Westmalle double (bière brune à 7%) et la Westmalle triple (bière blonde à 9,5%). Ce sont, comme toutes les bières trappistes, des bières de fermentation haute. Il existe aussi la Westmalle Extra (« Extra van Westmalle »), mais elle n’est brassée que deux fois l’an et n’est pas commercialisée. On ne peut la déguster que sur place. Ou je crois que je vais essayer de choper les dates de dégustations moi.

Et maintenant les gars, à quand la première et l’unique bière taptouliste!! Brassée  uniquement par les membres de l’ordre des informaticiens poelvoordiste.

* Il y en aussi une au Pays-Bas, la Trappe, mais son cas est toujours en discussion.

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/09/moine-trappiste-768x1024.jpghttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/09/moine-trappiste-150x150.jpgirish biatchBière - brasserieTaptoulaBière - brasserie,bière brune,bières d'abbaye,cistérciens,orval,trappisteLes Bières Trappistes Commençons par le commencement : mais qui sont ces fameux moines trappistes ? Les Trappistes appartiennent à l’ordre des Cisterciens de la Stricte Observance, dont l’origine remonte au monastère de Cîteaux fondé au 12e siècle en Bourgogne. Ces moines suivent la Règle de Saint-Benoît, datant du 6e siècle....Site d'informations décalées