Tic de golfeur, le yip, ou le mouvement parasite lié au stress

Un gros trou, jamais assez gros pour golfeur atteint de yiple yip est le pire cauchemar de tout les golfeurs du monde. Ce mouvement parasite est due à un trop grand stress, une anxiété extrême qui conduit à la création d’un mouvement parasite des mains et ou des poignets perturbant le putting.

Cette réaction nerveuse involontaire peut se rencontrer aussi dans d’autres sport comme les fléchettes (darts) ou il prend le nom de dartitis, le cricket ou le bowling. Les yips se retrouvent aussi dans certains métiers comme chez des musiciens, des dentistes et même chez certains chirurgiens qui feraient alors un véritable carnage au scalpel dans vos viscères tout comme une tondeuse dans braindead.

Concernant le yip au golf, on peut le soigner en inversant les mains sur le club (putter), mais cette technique
n’est pas la meilleur car il faut réapprendre à putter.
On peut, en gardant le même grip sur le putter, le soigner grâce à l’acuponcture. Cette technique
a été mise au point par Lynn Francis et est un succès à coup sur (100% de réussite).

D’où vient le yip ?

Le yip naît en général lors d’une succession de puts loupés à assez courte distance du trou. Ceci fait ainsi naître, chez le golfeur, un stress important quand vient le moment décisif où l’on doit rentrer la balle dans le trou.

Peut-on soigner ce geste parasite du golfeur ?

Sans passer par des techniques d’acuponctures, ou inversion de main sur le putter on peut corriger tout seul son yip. Comme le disent tous les golfeurs professionnels, sur le parcours, il faut avoir des pensées positives avant chaque coups. Que ce soit au drive, au fer ou même au putter, il faut toujours bien respirer, ne pas être crispé, faire le vide, ne pas exercer une trop forte pression sur le grip du club et être persuadé que la balle va aller là ou l’on veut qu’elle aille.

Charles Barkley quand il jouait chez les lakers, et avant de devenir grosLe yip est une maladie assez rare mais il en existe une encore plus rare, mais elle n’a pas encore de nom officiel c’est pourquoi sur taptoula nous avons décidé de l’appeler le yap. C’est une maladie qui touche uniquement le Charles Barkley (qui est une espèce très rare), cet ex-basketteur professionnel qui désormais joue au golf comme Mickael jordan d’ailleurs. En voici la preuve en image :

 

Une autre video de ce swing horrible en slow motion pour le plaisir des yeux :

Ce swing en deux temps est très étrange, il est lui aussi sûrement lié à un stress extrême derrière la balle qui entraîne un blocage lors de la descente du club (downswing). Je vous laisse donc sur cet étrange symptôme yapique de notre ami Charles.

Tout le monde ne peut pas avoir le swing de Manuel de Los Santos.

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/07/trou-de-golf.jpghttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/07/trou-de-golf-150x150.jpggeoffSportTaptoulaballe,braindead,club,corraction,driver,fer,golf,maladie,manuel de los santos,putt,putter,swing,yipTic de golfeur, le yip, ou le mouvement parasite lié au stress le yip est le pire cauchemar de tout les golfeurs du monde. Ce mouvement parasite est due à un trop grand stress, une anxiété extrême qui conduit à la création d'un mouvement parasite des mains et ou des...Site d'informations décalées