Les meilleures photos et vidéos de brouettes extrêmes hardcore, et pas que de la brouette norvégienne

La brouette freestyle tape tout là !!Après le flurk et la trottinette (pour ne citer qu’eux), une bande de joyeux drilles a mis au point un nouveau sport de glisse extreme : l’extreme wheelbarrow freestyle (francisé/toubonisé en brouette freestyle de la mort). Tout à commencé il y a quelques années sur un chantier anglais, où quelques jeunes (peut-être après une séance de binge drinking) ont commencés à s’élancer avec des brouettes et s’essayer à de nouvelles pures sensations de glisse extrème et montées d’adrénaline monoroue

Depuis, de partout, les jeunes fouillent leurs garages à la recherche de la précieuse brouette (rouillée) à papa qui leur permettra de s’adonner aux joies du nouveau sport de glisse extreme à la mode. Les ouvriers du bâtiment du monde entier (y compris la fameuse brouette norvégienne) bénéficie de la même manière d’une attention toute particulière et d’un respect infini par leur maitrise du fougueux engin.

D’où vient donc cet engouement nouveau pour la brouette de papa ?

La brouette extrème a une longue histoire derrière elle …La légende dit que tout aurait commencé, quand un anglais, Jude Sharpe, s’élança sur un tas de brique dans un chantier du Pays de Galle, pour effectuer un saut majestueux en plein air avec son superbe tombereau étincelant (plaqué à l’argent colloïdal ?). La brouette freestyle était née et allait s’inscrire en lettres de ciment au panthéon des sports extremes (X-Games).

Jude Sharpe, l’inventeur, a grandi en cherchant toujours de nouvelles expériences et aventures, s’essayant à moultes activités extrêmes, comme le saut à l’élastique, le saut de pont, le bicross (BMX), le bukkake ou le beer pong. Cette envie de Jude pour l’aventure n’a jamais cessé, même dans son travail lorsque sur ce chantier de construction, il a donné naissance un jour à cette nouvelle mode.



Comment se mettre à la brouette freestyle extreme hardcore ?

Pour une bonne brouette, vérifiez que tous les éléments sont bien présentsPour ceux qui voudraient s’y essayer, la brouette freestyle comporte quelques tricks de bases ; pop jump (saut de brouette basique), grind, nose stall, flip, wallride, nose wheeling et passage de berceau. Chacun des mouvements requiert un contrôle approprié de la brouette, mais avec un peu d’entrainement, tout le monde pourra passer ces quelques tricks sans trop de difficulté et même inventer des nouvelles figures au gré de son imagination.

Comme il travaillait sur différent terrains, Jude a développer l’usage de deux types de boruettes. Pour les terrains terreux il recommande une « Fort Cosmo » et pour les terrains plats, pour le flat, une « Chillington Camden« .

Le street brouette, c’est chouette !Jude a également ajouté des balles de golf (piquées à Manuel de Los Santos) au bout des poignées pour améliorer l’adhérence, et surtout, rendre hommage à sa star préférée : le grand Tigers Woods (Tigre en bois).

Chaque brouette a une espérance de vie de 6 mois, ce qui signifie que ce sport extrême, comme le noboard, ne vous ruineras pas, et c’est tant mieux en ces temps de disettes sociales et de pouvoir d’achat en berne.

Peu importe la brouette que vous choisirez, la clé est de pousser aux limites l’utilisation de votre engin, quelque soit le spot que vous exploiterez.

Quel avenir pour la brouette à papa et maman ?

Ne confondez pas la brouette avec d’autres merdes à rouesDepuis la création de ce sport de déglingos et de malades mentaux, Jude a fait la une de quelques télévision, festivals, et nightclubs (il sera éventuellement présent à l’ouverture de la boîte de nuit écolo de Rotterdam).
Il a même participé aux Urban Games de Londres en 2000 pour présenter son art de rue brouettique.

Jude reçoit le soutien de milliards (environ) de fans tout autour du monde qui dévelloppe de leurs côtés des nouveaux tricks dans leurs villages et villes (Seoul, Kobe, Maumusson, …).

La brouette freestyle est définitivement un sport de glisse novateur pour les vraies extremes warriorz qui aiment détourner les objets usuels de leurs usages habituels et s’exciter la life. Après tout, le premier mec qui avait mis des roues sur son surf était passé pour un gros débilos à l’époque, avant que le skateboard ne deviennent le sport préférés de millions d’ados en jean slim.
Alors, avant que ce nouveau sport qui tape tout là n’envahisse les rues et les cours d’école, essayer la brouette freestyle … et ne soyez plus étonnés si vous croisez des maçons faire des heures sups sur les chantiers de France et de Navarre (travaillez moins, pour glander plus).

En savoir plus : http://www.wheelbarrowfreestyle.com / http://freestylewheelbarrow.blogspot.com/

La brouette extreme se développe partout dans le monde entier, dans toutes les couches sociales et dans la pyramide des âges, et chacun y laisse transpirer sa culture

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/06/brouette_basique.gifhttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/06/brouette_basique-150x150.gifvehemMode - TendancesSportbrouette,chantier,extreme wheelbarrow,freestyle,photos,sport de glisse,sport extreme,tricks,videos,xgameLes meilleures photos et vidéos de brouettes extrêmes hardcore, et pas que de la brouette norvégienne Après le flurk et la trottinette (pour ne citer qu'eux), une bande de joyeux drilles a mis au point un nouveau sport de glisse extreme : l'extreme wheelbarrow freestyle (francisé/toubonisé en brouette freestyle de...Site d'informations décalées