Zentaï, les super-héros du fantasme et du fétichisme

Elasthanne (Spandex), Lycra, Nylon, Coton : Zentai

Zentai : le fétichisme softLe pratiquant Zentaï recherche avec cette deuxième peau, exacerbant tout les sens, le moyen de redécouvrir son corps et ses sensations.

Ce fétichisme de la deuxième peau s’est notamment développé en Chine et au Japon au travers du zentai, la combinaison intégrale, et se développe également dans nos pays occidentaux, via l’Allemagne et les Pays Bas par exemple…

L’origine du Zentaï

Zentai vient du japonais ゼンタイ, contraction de zenshin taitsu(全身タイツ), autrement dit « le corps tout entier / taptoula ton body ».

A l’origine, ces tenues étaient utilisée dans le milieu de la danse (académique + cagoule fermée), ainsi qu’au cinéma (combinaison de couleur verte, bleu, ou noir, utilisée en effets spéciaux).

Deux vidéos Zentaï à ce sujet :



Un zentai (ou zentaï) est donc une combinaison recouvrant le corps dans son intégralité.
La plupart du temps constitué d’élasthanne (ou spandex), on peut également en trouvé en Lycra, latex, polyuréthane, nylon, parfois même en coton, en laine ou en bois.

C’est donc sans doute l’apparence de seconde peau et le côté agréable au toucher de ces tissus (particulièrement ceux comprenant de l’élasthanne) qui a provoqué un effet de fétichisme sexuel lié à cette matière.

Attention à ne pas rester trop longtemps au soleil, Zentai, protection anti-UV ?

Fétichisme et safe sexe

Le Zentaï est donc semble-t-il né de l’aboutissement ultime d’un fétichisme (sexuel) lié au vêtement moulant assimilé à une seconde peau. C’est ici le corps dans sa totalité que le(la) fétichiste va chercher à recouvrir, non seulement pour la sensation que lui procure cette tenue, mais aussi pour l’aspect qu’elle va lui donner. Il existe donc plusieurs types de zentaï, de toutes couleurs et de tissus différents, parfois possédant une ou plusieurs ouvertures (yeux, bouche, …), reprenant parfois des îcones de la culture populaire (Spiderman, Flash Gordon, Astro le petit Robot, …) ou du règne animal (chat, giraffe, léopard, …) ou mythologique (sirènes, momies, …).

Petite galerie de Zentaï :

Rouge rayé, zentai esthétismeGiraffe et Léopard, zentai animalSuperhero - Zentai ludiqueViolet - Zentai uniMaillage rouge - Zentai cocooningTrio coloré - Zentai funBrillant - Zentai amitié

Attention, un Zentai peut en cacher un autre !Un Zentai se cache sur cette photo, sauras-tu le trouver ?Les joies du Zentai entre amisZentai dans l’eau, slip de bain intégral !Entre amis, à la campagne

Mis à part le fantasme, on pourrais éventuellement affirmer que le zentaï, c’est le préservatif poussé à l’extrême, le safe sex jusqu’au bout des doigts, une inventivité post-SIDA peut-être un brin paranoïaque et visionnaire, mais c’est tout de même avant tout, dans le cadre de la sexualité, une manière d’exalter les sens et de se prêter sans se donner. Un fétichisme soft, surtout axé sur l’esthétisme et la sensation.

Zentai et société civile

Divers motifs Zentaï, l’esthétisme à fleur de peauOn peut également tomber parfois sur des « happenings » ou des « performances » en public (rues, galeries commerciales) de fan de Zentaï, particulièrement en asie (Singapour, Chine ou Japon), et là, ça tape tout là. Les adeptes du Zentaï font alors la joie des enfants de 4-6 ans, dans leurs costumes colorés et chatoyants.

Un récent sondage ©taptoula montre d’ailleurs que près de 70% des personnes interrogées aimeraient bien avoir un(e) ami(e) adepte du Zentaï, pour faire des ballades en forêt, aller aux musées, ou faire de la pêche à la mouche par exemple.

Je ne résiste d’ailleurs pas à vous faire découvrir ces deux vidéos de jeunes filles sexy, fan de Zentaï, qui vivent leur passion au quotidien :



Les chiffres montent même jusqu’à 86% de personnes intéressés par la pratique de Zentaï si cela leur permettait d’acquérir le super-pouvoir de leur choix.
Nombres de super-héros, ont d’ailleurs sauté le pas et sont adeptes du Zentai et les exemples ne manquent pas : Spectreman, Wolverine, Spiderman, Bioman, X-Or, Walker Texas Rangers (quoique dans ce cas, il s’agit plutôt de Kigurumi), …

Conclusion

Zentai contre plongéeOn peut considérer le Zentai comme une forme de fétichisme sexuelle, en tout cas, ce que l’on peut avant tout noter, c’est que cette forme de fantasme est à la fois ludique, inoffensive (pas d’humiliation du/de la partenaire) et esthétique … 3 caractéristiques qui en font un fantasme tout à fait respectable, à vivre seul ou à plusieurs.

Bref, le Zentaï, ça tape carrément tout là !!

Un grand merci à Lycraboy, pour sa collaboration et les nombreuses photos issues de son Blog.
Et pour aller plus loin, un autre
article intéressant sur le Zentaï.