PSY et Snoop Dogg, qui l’eût cru … c’est la cuite

PSY et Snoop Dog

On ne présente plus PSY (prononcez « psaille »), le coréen au plus de 2 milliards de vues sur Youtube (et ça augmente toujours), il revient pour cet été avec des nouveautés, dont une première, « Hangover« , avec en featuring, aussi surprenant que cela puisse paraître, le doggy rappeur américain Snoop Dogg (ou Snoop Lion, on sait plus très bien)…

Le sujet de ce nouveau titre, dans la lignée électro-nimportenawak chère à PSY, c’est le hangover, aka la gueule de bois, les cheveux qui poussent à l’intérieur, la tirelire en palissandre, la tête dans le cul, la tête dans le pâté, la gueule de colas, le casque à boulons, le tomahawk dans la ganache, le mal aux cheveux, la barre en travers du crâne, la casquette en plomb, la veisalgie, la pituite matinale, … bref, le xylostome de lendemain de cuite.

Mais, place à la vidéo gratuite :

La Gueule de bois, drôle de sujet pour une chanson ???

Premièrement, pour PSY, vous savez déjà que le sujet importe peu, tout comme la musique, la chorégraphie ou les paroles … ce qui compte c’est le marketing et la communication autour, et sur ce plan, il est le roi. Pour preuve, on entend toujours son Gangnam Style dans toutes les fêtes populaires, du fin fond du Pas de Calais, au trou du cul de la Vendée (fion vendéen).

Deuxièmement, la gueule de bois est au coréen, ce que le vélo est au hollandais … un signe distinctif !

Vous ne le savez peut-être pas, mais les coréens sont parmi les plus gros consommateurs d’alcools spiritueux (= alcools distillés) de la planète. Par exemple, selon une étude d’Euromonitors, les coréens sont premier en nombre de verre de spiritueux consommés par semaine et par personne en âge de boire, et loin devant les autres nations : deux fois plus de verres (13,7) que les Russes qui arrivent deuxième (6,3) et plus de cinq fois plus que les français (2,7).

Ceux qui connaissent les films de Hong Sang Soo par exemple, ne devraient pas être étonné de ces chiffres, et le phénomène touche quasiment tous les milieux sociaux et toutes les tranches d’âges (sauf les enfants de 4-6 ans), et les garçons, comme les filles !

Consommation d'alcool par pays

Pire, il y a une dizaine d’années, lorsque les autorités avaient souhaité abaisser le taux d’alcool dans la boisson national (le Soju, sorte de vodka à base de riz et/ou de patates douces), des véritables émeutes de la soif avaient eu lieu, faisant reculer temporairement le gouvernement.

Yakju, un alcool de riz, un autrePourtant, en Corée, on ne pratique pas réellement le Binge Drinking (biture express), même si on peut s’enivrer rapidement lors de soirées.
L’alcool a ici, une fonction (relativement) sociale, voire professionnelle, car les soirées entre collègues, parfois (souvent ?) à l’initiative des cadres ou chef d’agence, ne sont pas rares !

Ce phénomène d’alcoolisation entre collègues est tel, qu’il existe un manuel du « savoir décliner un verre d’alcool » pour les personnes ne supportant plus cette alcoolisation excessive.

Il existe évidemment un alcoolisme plus « noir », avec toutes les dérives qui l’accompagne, mais l’alcool semble tellement rentré dans les habitudes (dans les grandes villes en tout cas) que vous trouverez dans n’importe quelle épicerie des petites boissons spéciales « gueule de bois » à boire les lendemains de cuites … malin !

Si vous voulez en savoir plus sur le phénomène, je vous conseille cet article, mais en tout cas, cuite ou pas, une bonne bière, ça tape tout là !!

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2014/06/psy-snoop-dog.jpghttp://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2014/06/psy-snoop-dog-150x150.jpgvehemCorée (Korea)Musiquealcool,alcoolisme,Corée du Sud,rapPSY et Snoop Dogg, qui l'eût cru ... c'est la cuite On ne présente plus PSY (prononcez 'psaille'), le coréen au plus de 2 milliards de vues sur Youtube (et ça augmente toujours), il revient pour cet été avec des nouveautés, dont une première, 'Hangover', avec en featuring, aussi surprenant...Site d'informations décalées